dimanche 22 mai 2011

Le Monumenta d’Anish Kapoor


Envie de voir une oeuvre déconcertante et impressionnante? Courez au Grand Palais.
Le plasticien Anish Kapoor, un indien londonien, nous propose une oeuvre monumentale (c’est le cas de le dire, on se sent tout petit au grand palais!).





Une entrée à 5e ( très raisonnable pour s’enrichir culturellement, CB acceptée, l’art ça n’a pas de prix !), qui vous transporte directement dans un autre univers.
Premier pas vers l’expo qui s’effectue par une porte tambour (vous savez, cette sorte de tourniquet !) ; une fois franchie, une impression d’étrange : on se sent comme englouti dans l’intérieur d’un intestin ou estomac d’un animal (je déconseille l’intérieur aux clostros !). Il y fait sombre, des teintes de rouge envahit l’espace (on se croirait presque dans un vieil épisode de Xfiles!). Un espace tout en rondeur dans lequel trois sortes de trous dont on ne voit pas la fin sont sur chaque côté. Ils sont éclairés par la lumière extérieure des verrières du Grand Palais. Les reflets de cette lumière épousent la forme des voûtes.
L’ensemble de l’oeuvre est réalisé en PVC ; en la touchant on a une envie de rebondir et sauter dessus. Mais les gardiens sont là pour nous rappeler que nous ne sommes pas dans un parc !



Une fois sorti de “l’antre”, la sensation “houff” et de voir la lumière du jour par les verrières nous permet de respirer de nouveau !
Un sentiment tout à fait différent émane de l’extérieur de l’oeuvre : on constate la monumentalité. La couleur devient plus claire, on s’apercoit que le rouge était en réalité un violet pourpre. La structure est lisse et l’on retrouve l’effet de trois boules rebondies.
Les formes sont rondes avec une délicatesse, une signature de l’artiste, qui fait penser à des formes sensuelles de femmes.
On peut également se demander si ce ne serait pas la représentation d’un serpent.
Anish Kapoor exploite complètement l’espace en s’appropriant l’architecture du Grand Palais.
Les reflets de la lumière du jour (nous avons eu de la chance qu’il fasse beau ce jour là) étaient très beaux sur ces courbes généreuses.
Une visite de nuit aurait peut être été complètement différente au niveau luminosité, on a pu apercevoir des projecteurs tout autour, la lumière artificielle aurait-elle procuré les mêmes sentiments? A vous de nous dire si vous allez voir l’expo de nuit...






On vous conseille vivement d’aller voir Monumenta au Grand Palais.
Expo ouverte jusqu’au 23 juin, de 10h à 19h du lundi au mercredi et de 10h à 00h du jeudi au dimanche. Les horaires sont vachement flexibles,alors pas de raison de ne pas y aller, en plus c’est à deux pas des Champs donc si vous voulez enchaîner avec du shopping, un restau  ou un pub y’a que l’embarras du choix !

La dream girl